0

Gold Coast - Ein Ort voller Lügen. Maßlose Gier. Mehr als nur Rache

Australien-Thriller

Auch erhältlich als:
16,00 €
(inkl. MwSt.)

Lieferbar innerhalb 24 Stunden

In den Warenkorb
Bibliografische Daten
ISBN/EAN: 9783651000926
Sprache: Deutsch
Umfang: 544 S., 2 s/w Abbildungen
Format (T/L/B): 4 x 21.5 x 13.7 cm
Einband: Paperback

Beschreibung

Les paysans d'un village français se livrent une véritable bataille de parcelles agricoles.Au c½ur des années 50, dans l'épicerie-café, les paysans commentent autour d'un verre l'arrivée des premiers tracteurs, mais surtout l'ultime épisode de la bataille des parcelles, déclenchée par le remembrement des terres : Fraisset, le braconnier grincheux, pour juguler les appétits du père Pauliat, vieillard avide au passé douteux, aurait, dit-on, fait parler la poudre ! Pour les enfants du village, l'épicerie est un lieu magique Au sortir de l'école, après les aventures au bord de la Gane terrain béni des cabanes et des barrages qui font rêver , on s'arrache un trésor : les caramels à un franc, qui recèlent toute la saveur d'une époque. Pendant ce temps, insensible au troc des lopins, loin des jeux de ses compagnons, la petite Coraline part en cachette sur les traces de son vrai père Fraisset, l'homme des bois devenu son complice, déroule le fil des confidences et lui révèle la clef de l'énigme qui va bouleverser sa vie.Les Caramels à un franc, un des premiers romans de Jean-Paul Malaval, publié en 1995, est devenu un best-seller en librairie !EXTRAITLe vieux se détacha du pommier contre lequel il s'était adossé et fit signe à son fils d'approcher pour que le domestique ne puisse entendre ce qu'il avait à dire. D'instinct, Manillot se dirigea vers l'arrière du fardier. Les fers des roues, passage après passage, avaient tracé le long du chemin deux belles rigoles parallèles que l'eau rouille gagnait en abondance jusqu'à former un ruisselet étincelant dans la lumière du soleil. J'ai demandé au maire de venir. Le maire ? Tu ne l'as pas assez vu ? Tu espères encore qu'il va te prendre sur sa liste aux prochaines élections. Pauvre papa ! Tu te fourres sérieusement le doigt dans l'½il.Pauliat s'appuya lourdement contre l'épaule de son fils pour enjamber des mottes de terre qui rendaient sa marche chancelante.

Leseprobe